IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Présentation des certifications Microsoft

Article se voulant être une bonne présentation du fonctionnement et de l'intérêt des certifications Microsoft. ♪

Article lu   fois.

L'auteur

Profil ProSite personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

Vous avez sûrement déjà entendu parler des certifications et non pas certificats comme certaines sociétés louches se proposent de vendre. Les certifications, ces diplômes reconnus par les sociétés « propriétaires » de ces certifications, et qui ont pour rôle d'affirmer votre maîtrise de la technologie associée à cet examen.
Comme ces examens sont souvent flous pour ceux qui n'en ont pas encore passé, je vais essayer ici de vous en dessiner les caractéristiques, les difficultés et surtout comment les passer et éventuellement les réussir.

II. Présentation des différentes certifications

La première chose à savoir est qu'une certification est un diplôme, mais pas comme on pourrait l'entendre à la sortie d'une école ou autre. La certification se travaille par soi-même ou dans un centre de formation (payant) qui donne des cours dont le total dure rarement plus d'une semaine. La certification vous permet donc d'obtenir un papier indiquant que vous avez une connaissance avancée sur un sujet donné.
Une certification ne vaut PAS un vrai diplôme d'école ou de faculté. Une certification n'est PAS la solution miracle pour trouver un emploi si vous êtes au chômage. Mais une certification, bien qu'elle soit reconnue différemment dans tous les pays, même s'il s'agit du même examen a beaucoup d'avantages.

Tout d'abord, réussir une certification signifie « maîtriser » un domaine et cela vous oblige donc à apprendre les fonctionnalités profondes dudit domaine. Ainsi, ne pensez pas avoir la certification Windows XP parce que vous croyez savoir l'utiliser. Avoir une certification XP signifie savoir l'installer, mais surtout savoir le déployer en utilisant Sysprep ou Unattend.txt. Cela signifie aussi connaître les principes de sécurité interne, de réparer les problèmes en comprenant les écrans bleus, etc. et je peux vous affirmer que le taux d'échec n'est pas négligeable bien que ce soit sûrement la certification la plus facile. Lorsque vous passerez les certifications dites « serveur », vous vous rendrez compte à quel point la maîtrise d'un système est difficile.

Voici la liste des certifications Microsoft disponibles :

 

Titre

Description

Image non disponible

MCTS

Les certifications Microsoft Certified Technolgy Specialist (MCTS) permettent aux professionnels de cibler des technologies et se distinguer en démontrant une connaissance approfondie et une expertise dans les différentes technologies spécialisées Microsoft

Image non disponible

MCITP

Les certifications Microsoft Certified IT Professional démontrent des capacités dans la planification, le déploiement, le support, la maintenance et l'optimisation d'infrastructures IT.

Image non disponible

MCPD

La nomination Microsoft Certified Professionnal Developper (MCPD) vous dinstingue en tant qu'expert Windows Application Developper, Web Application Developper et Entreprise Application Developper. Cela démontre que vous pouvez construire des applications riches utilisables sur une grande variété de plateformes, en utilisant la plateforme Microsoft .Net

 

Microsoft Certified Architect Program

Le Microsoft Certified Architect Program cible les architectes de solution d'entrainement et les architectes d'infrastructures qui peuvent appliquer correctement les frameworks et les méthodologies afin de créer une architecture tout le long du cycle de vie IT.

Image non disponible

MCDST

Les personnes certifiées Microsoft Certified Desktop Support Technician (MCDST) ont les compétences techniques pour réparer les problèmes hardware et systèmes survenant des environnements Microsoft Windows.

Image non disponible

MCLC

La certification Microsoft Certified Learning Consultant (MCLC) reconnait les MCT dont le métier a grandi pour inclure fréquemment des engagements consultatifs avec les clients. Ces MCT sont experts pour designer et délivrer des solutions personnalisées d'apprentissage.

Image non disponible

MCSA

Les personnes certifiées Microsoft Certified Systems Administrator (MCSA) administrent des réseaux et des environnements Windows. Les spécialisations sont MCSA: Messaging et MCSA: Security.

Image non disponible

MCSE

Les personnes certifiées Microsoft Certified Systems Engineer (MCSE) sont capables de designer et d'implémenter une solution d'infrastructure basée sur Windows et Windows Server. Les spécialisations sont MCSE: Messaging et MCSE: Security.

Image non disponible

MCDBA

Microsoft Certified Database Administrator (MCDBA) désignent, implémentent et administrent des bases de données Microsoft SQL Server.

Image non disponible

MCT

Les personnes certifiées Microsoft Certified Trainer (MCT) sont des instructeurs qualifiés qui sont certifiés par Microsoft pour délivrer des cours Microsoft à des professionnels IT et des développeurs.

Image non disponible

MCAD

Les personnes certifiées Microsoft Certified Application Developer (MCAD) utilisent les technologies Microsoft pour développer et maintenir des applications, des composants, des clients Web ou desktop ou des services de données back-end.

Image non disponible

MCSD

Les personnes certifiées Microsoft Certified Solution Developer (MCSD) désignent et développent des solutions business à l'aide d'outils de développement, de technologies et de plateformes Microsoft.

 

Microsoft Certified Business Management Solutions Specialist

Les personnes certifiées Microsoft Certified Business Management Solutions Specialists démontrent une efficacité particulière avec Microsoft Dynamics et ses produits liés.

 

Microsoft Certified Business Management Solutions Professional

Les personnes certifiées Microsoft Certified Business Management Solutions Professionals démontrent une efficacité particulière avec Microsoft Dynamics dans l'une des trois zones de connaissance: applications, développement ou installation and configuration.

 

Microsoft Office Specialist

Les personnes certifiées Microsoft Office Specialist (Office Specialist) sont généralement reconnues pour démontrer des capacités avancées avec les logiciels de bureautique Microsoft.

Image non disponible

MCAS

Les personnes certifiées Microsoft Certified Application Specialist (MCAS) ont des compétences business avancées avec les systèmes Microsoft Office 2007 aussi bien qu'avec Windows Vista.

Image non disponible

MCAP

Les personnes certifiées Microsoft Certified Application Professional (MCAP) démontrent des compétences avancées pour la gestion d'outils Microsoft Office ou Microsoft SharePoint



Il est à noter que ces certifications ont une certaine logique et pour avoir un des titres cités ci-dessus, il vous faudra passer entre un et sept examens. Ces titres sont classés sous différentes arborescences qui représentent l'aire de connaissances dans laquelle vous souhaitez vous spécialiser.
Voici l'arborescence principale qui existe depuis de nombreuses années :

Image non disponible

Une arborescence parallèle a vu le jour avec les nouvelles technologies :

Image non disponible

Pour les personnes déjà certifiées MCAD.Net ou MCSD.Net ou même les MCDBA, il leur est possible de passer des certifications de mise à jour :

Image non disponible

III. Le passage de certifications

Le passage de certifications se fait seul devant un ordinateur, sans documentation, et sous forme de QCM (mais de plus en plus sous forme pratique, via des mini émulateurs). Les certifications se passent dans ces centres agréés (sécurisés, etc.) et il n'existe qu'une seule entreprise capable de délivrer les certifications Microsoft, il s'agit de Prometric.

Attention, depuis le 1er janvier 2008, Vue Pearson ne permet plus le passage de certifications Microsoft !

Comment se passe une « session » ?
Vous arrivez au centre de passage agréé, vous avez réservé une séance à une heure précise et vous arrivez en avance avec deux pièces d'identité. Une personne vous installe alors devant un ordinateur avec une feuille de papier et un crayon.
Elle lance alors la certification. Après avoir accepté deux ou trois disclaimers, vous lancez réellement la certification. Le compte à rebours commence (car vous avez un temps limité qui dépend de la certification passée et de la langue). Les questions défilent alors une par une avec un ou plusieurs choix possibles. Il existe également des certifications avec du texte à saisir ou simuler des commandes pour configurer une adresse IP (pour une certification d'administration par exemple).
Une fois les questions finies, vous pouvez revenir les éditer autant de fois que possible jusqu'à ce que vous cliquiez sur « finir ». À ce moment-là, le sort en est jeté et vous devez attendre le résultat final.

Pour les étudiants (mais pas tous !) il est parfois possible de passer par leur école pour avoir des bons Voucher qui permettent d'avoir des réductions imortantes sur les certifications (50 % voire plus dans certains cas).

IV. Comment bien préparer les certifications

Il existe deux méthodes :
les formations payantes dans des centres de formation ;
la formation autodidacte.

La formation autodidacte est la plus dure des deux méthodes, mais c'est celle qui, je pense, fournit les meilleurs résultats.
Pour cela, il vous faut :
- lire les documents en ligne (MSDN par exemple) ;
- vous procurer des livres de préparation aux certifications ;
- pratiquer, car il n'y a que par la pratique que cela rentre vraiment ;
- tests blancs comme par exemple Certif-Dotnet (très bien fait, mais contenant maintenant beaucoup de pub :() ;
- se rendre sur les communautés spécialisées dans l'aide gratuit au passage de certifs comme Dotnet-France.

Pour finir, soyez conscient qu'une certification contient plusieurs examens et chacun de ces examens peut demander plusieurs semaines donc soyez patient !

V. Intérêt des certifications dans le monde professionnel

Les avis divergent et continueront de diverger sur l'intérêt des certifications dans le monde professionnel. Si pour certains, c'est un diplôme qui valide des acquis, pour d'autres ce n'est qu'un papier que l'on obtient en bachotant des « dumps ».
Certaines personnes pensent même que certaines certifications remplacent un diplôme d'une école par exemple. Ce n'est pas le cas. Une certification est une validation des acquis, un plus sur votre CV, parfois la raison d'une augmentation de salaire, mais cela ne remplace en rien un diplôme.

VI. Avis de certifiés

Voici les avis de quelques membres de l'équipe de Developpez.com.

Thomas Lebrun : (MCP, MCAD, MCTS, MCPD)
J'ai passé des certifs pour me différencier des autres développeurs. J'ai toujours considéré cela comme un plus, même si je suis d'accord que ce n'est pas parce qu'on est certifié qu'on est meilleur.

Vincent Lainé : (MCP)
J'ai passé une certification pour compléter mon cursus scolaire (Bac +2 ) et pour faire une distinction avec les personnes qui sortent de ce niveau, mais également les autres candidats.

Louis-Guillaume Morand : (MCP, MCSA, MCAD, MCDBA)
J'ai passé mes premières certifications, car elles m'ont été offertes par Microsoft. Rapidement, je me suis rendu compte qu'elles seraient une façon pour moi de valider mes connaissances, mais surtout d'avoir ces connaissances reconnues dans le monde de l'entreprise. D'après mes anciens recruteurs (stages, freelance ou encore actuellement), les certifications ont été une certaine plus-value à mon CV.

Jean-Philippe Ambrosino (MOS)
La certification Office s'appelle (enfin pour mon grade) MOS, alias Microsoft Office Specialist.

Ce que ça m'apporte (ou plutôt apporté) ?
Une crédibilité plus accrue auprès des recruteurs peut-être… Je n'en suis pas persuadé. Selon moi, une certification de ce type n'est pas regardée comme un MCP .Net ou SQL Server, car on n'en voit pas, au premier abord, un intérêt probant.
Pourtant, Dieu sait si ce produit est (mal) utilisé par une quantité d'utilisateurs non négligeables.
Pourquoi les ai-je passées ?
Parce ce que mon boss me l'a +/- imposé. Et puis, je voulais m'autoconfirmer que j'étais en mesure de les obtenir.

La certification MOS apporte une revalorisation de vos compétences sur les applications Microsoft Office à savoir, Word, Excel, Access, PowerPoint et Outlook.
Elle est reconnue par Microsoft qui vous retourne des diplômes conséquents aux examens que vous avez passés.
Elle garantit votre niveau de compétence sur les applications de la suite et favorise votre évolution de votre carrière professionnelle dans la mesure où vous pouvez prouver que vous savez exploiter pleinement Microsoft Office.
Il est en parallèle demandé de plus en plus de vraies garanties sur les compétences Office notamment dans le domaine du développement.
Le fait d'être certifié apporte un plus à votre crédibilité.

Leduke
Plusieurs raisons pour moi :
- me faire plaisir (si si) j'ai pris les certifications comme un jeu ;
- évaluer mon niveau et compléter mes lacunes en préparent les certifications ;
- devenir en quelque sorte référent sur les technologies MS, tout le monde n'est pas certifié dans ma boîte ;
- compléter mon CV de quelques lignes supplémentaires.

VII. Et les autres certifications

Eh oui il existe d'autres certifications pour différentes technologies et/ou différentes entreprises, que ce soit dans le développement, l'utilitaire/progiciel ou même le réseau.

VII-A. Java

Plutôt que de m'étendre sur les certifications JAVA, je vous renvoie vers ce guide plus que complet, écrit par Vincent Brabant.

Image non disponible

VII-B. Cisco

Cisco, grand constructeur de matériels réseaux et très célèbre pour ses routeurs de très grande qualité (avec le prix qui va avec) propose lui aussi des certifications. La plus connue et celle de premier niveau est la CCNA. Celle-ci se base sur des principes de base du réseau avec les couches du modèle OSI, mais aussi les règles de « sécurité » pour une salle réseau et passe enfin à la partie évoluée qui consiste à gérer les équipements CISCO. Cela va de la simple configuration basique à la configuration de réseaux VLAN, etc.
Il y a quelque temps, il m'a été permis de passer la certification FWL qui concerne les réseaux Wi-Fi.

Il existe enfin la certification de niveau ultime CCNE qui ne peut se passer qu'à deux endroits dans le monde et dont le taux d'échec la première fois avoisine les 85 %.

Image non disponible

VII-C. Linux

Il existe aujourd'hui plusieurs certifications Linux. Deux d'entre elles sont liées à des distributeurs : Suse et Red Hat.
Red Hat a mis en place un programme complet donnant deux titres : Red Hat Certified Engineer (RHCE) et Red Hat Certified Architect (RHCA).
Suite aux rachats de Suse, par Novell, les certifications sont désormais Novell Certified Linux Enginner ou professionnal.
Dans ces deux cas, ces certifications sont accompagnées de cours aux difficultés graduées avec en final un examen. Elles sont hyperspécialisées sur la distribution, ce qui ne correspond pas totalement aux attentes de certains administrateurs disposant de parcs hétérogènes.
L'autre type de certification s'appelle LPI. Soutenu par IBM, cette certification se veut avant tout transverse aux différentes distributions. Elle est composée aujourd'hui de trois niveaux :
LPIC-1 : Junior Level Linux Professional ;
LPIC-2 : Advanced Level Linux Professional ;
LPIC-3 : Senior Level Linux Professional (disponible depuis un an).
Les certifications Linux sont encore peu développées dans le travail. Les offres d'emploi demandant une certification sont encore très rares.

Le site à voir pour la certification LPI : ici

VII-D. PHP

Image non disponible

Le débat sur la certification Zend : 147 commentaires Donner une note  l'article (5)
Différents billets sur la certification Zend : ici

Vidéo parlant de la certification PHP : http://php.developpez.tv/zend-framework-andi-2007/

VIII. Questions fréquentes

Une certification est-elle un diplôme,
Non. C'est plutôt un certificat qui valide que vous avez des connaissances sur un domaine particulier, voire même une petite partie d'un domaine particulier

Combien coûte une certification ?
Cela dépend de la certification et du centre de passage.

Une certification garantit-elle un emploi ?
Non. Elle sert de bonus pour votre CV

Une certification justifie-t-elle une augmentation de salaire ?
Oui et non. Bien souvent, dans les SSII, on vous vend plus cher parce que vous avez des certifications, il normal que vous gagniez un peu plus (mais un tout petit peu plus ;)). Il est aussi courant que l'employé paye lui-même ses certifications, puis que son entreprise participe à leur financement lorsqu'elles sont réussies (voyez avec vos supérieurs).

Comment trouver un centre de formation ?
Inscrivez-vous sur Prometric, et choisissez votre certification. Il vous donnera les centres les plus près de chez vous.

Les certifications sont-elles valides indéfiniment ?
Oui et non. Pour certaines certifications comme les certifications CISCO, elles ne sont valables que trois ans. Pour les certifications Microsoft, elles n'ont pas de durée maximale, mais étant donné que les produits évoluent, être certifié sur Windows 98 ou même 2000 n'a plus grand intérêt.

Où puis-je m'entrainer à passer des certifications ?
Sur le testing center de Dotnet-France par exemple.

IX. Remerciements

Merci aux équipes .Net, Linux, Office, JAVA et PHP qui ont participé à l'élaboration de cet article ainsi que CladSam, Pongten, olsimare, balu, Lou Pitchoun et Yogui pour leurs corrections de l'article (oui oui, rien que ça :D).

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

Copyright © 2007 Louis-Guillaume MORAND. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts. Droits de diffusion permanents accordés à Developpez LLC.